Prendre soin de son intérieur pour voir clair.
Prendre du temps pour soi ainsi que pour ses proches dans un endroit ou les relations peuvent être fluides, voilà ce qui faisait écho en moi depuis de nombreuses années. Pas chez vous?

Le cerveau de mon enfant... tout un tas de mythes & de réalités.
Nous sommes dans l'ère du cerveau: on en entend parler, dans tout les sens, par tout un chacun. Logique! Aujourd'hui, les recherches sont vulgarisées et accessibles à tous en quelques clics. Malheureusement, la vulgarisation excessive des recherches amènent à des erreurs qui ont des répercussions dans nos fonctionnement de classe ainsi que dans notre gestion quotidienne du cerveau de notre enfant. Explorons ces mythes bien installés & nos croyances profondes afin de voir clair dans ce cerveau!

Le sommeil de mon enfant.
Le sommeil de l'enfant, on le sait, sert à réguler la croissance, le développement et plein d'autres fonctions globales... mais pas que! Le sommeil a aussi un rôle dans la régulation des fonctions cérébrales et cognitives! Il a donc un sacré rôle à jouer dans les apprentissages. Je vous explique...

Aujourd'hui, une personne sur trois serait hypersensible. Oui, une sur trois... Serait-ce un tempérament que votre enfant manifeste? Est-ce que le tempérament de votre enfant suscite des réactions émotionnelles chez vous? Alors, allons-y, explorons le monde de l'hypersensibilité...

Un coin de ressources émotionnelles.
Certain l'appelle coin calme, coin colère, coin de défoulement... Au Colibri, il est mis en place comme un coin de ressource émotionnelle afin de répondre aux besoins de compréhension, d'exploration et d'essayage d'outils. En effet, ma volonté n'est pas de pointer une volonté : "devenir calme", "enlever sa colère", "se défouler" mais plutôt de profiter de cet instant pour se connaitre, pour apprendre et se donner l'occasion de grandir à chaque instant.

Des éponges… à émotions! L’empathie, une clé pour une relation apaisée.
« C’est trop! », « On ne sait pas ce qu’il ressent! », » Il rit trop »,… Dans un cas, comme dans l’autre, on parle bien des émotions de nos enfants… oui oui! Pour l’un, elles s’exprimeront d’une manière intense, pour l’autre, il ne les exprimera pas et les transformera en colère ou en tristesse profonde. Pourquoi cette différence?

Les enfants sont-ils plus difficiles qu'avant?
Les enfants sont-ils plus dissipés qu'autrefois? N'aurions-nous pas tendance à coller des étiquettes un peu trop rapidement et de les y enfermer? Je vous propose de changer d'angle de vue et d'envisager de nouvelles pratiques au quotidien.

S'abonner : 

Me contacter : 

Anne-Lise Gonçalves

Colibri

Rue Bouverie 14b, 

6464 Chimay (Bourlers)

 

0477/08.37.66.

Me trouver : 

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.